IDENTITÉ forte

Créer des produits, c’est mon métier depuis maintenant quelques années. On pourrait dire que mon travail consiste à transformer un besoin en un objet. Dit comme ça, cela semble plutôt facile. En réalité, la création d’un produit demande de passer par une multitude d’étapes, toutes interconnectées, faisant intervenir une multitude de disciplines. La création d’un produit, c’est la rencontre de plusieurs mondes. Celui du marketing, du design, de la technique, de la fabrication, du commerce. Pour qu’un produit soit réussi, il faut que toutes ces disciplines cohabitent et travaillent de concert. C’est la clé de la réussite d’un produit et c’est ce qui rend ce processus si passionnant.

Dans ce processus, tout est bien défini. Le marketing énonce les objectifs du futur produit, le design esquisse un concept, la technique s’assure de la faisabilité de cette idée, la fabrication se charge de la rendre réelle et le commerce de la vendre. Dans ce schéma, j’ai souvent été la caution technique, celui qui s’assure que l’idée de produit est viable techniquement et de rendre possible sa fabrication. Cette fonction, je l’ai assurée avec passion et perfectionnisme, deux valeurs qui me caractérisent.

Bien qu’occupant une place centrale dans ce processus de création, j’ai rapidement ressenti le besoin d’explorer d’autres horizons. J’ai exprimé le besoin de sortir de mon rôle technique pour m’intéresser aux autres disciplines avec lesquelles j’avais l’habitude de travailler. J’ai aussi ressenti une opposition de point de vue sur la manière de concevoir le processus de création de produit. Sur les modes opératoires, sur la manière de faire, sur les objectifs à remplir.
Les opportunités, je les ai longtemps espérées, parfois provoquées, toujours attendues. Alors plutôt que d’attendre encore, j’ai décidé de créer cette opportunité. Cette opportunité, je l’ai appelée mooq.

Derrière mooq, il y a la volonté de proposer une autre vision de la création et la production de produit. Cette vision se veut être un retour aux sources, aux origines de ce qu’est la création d’un produit: la réponse à un besoin. J’ai toujours considéré qu’en tant que concepteur, je devais me mettre au service des futurs utilisateurs des produits sur lequel je travaillais. Satisfaire l’utilisateur, voilà l’objectif premier.
Ainsi, les produits mooq sont développés sur un modèle de simplification maximale. Ne garder que l’essentiel, se focaliser sur la fonction du produit, proposer des produits aboutis, travaillés.

Derrière mooq, il y a aussi la volonté de pouvoir avoir un impact sur l’ensemble du cycle de création et de fabrication d’un produit. Plus seulement sur la technique mais sur toutes les disciplines. On peut très bien concevoir un produit en n’étant qu’un maillon d’une chaine créative. Mais lorsque l’on devient la chaine entière, la maitrise devient totale. Cette maitrise permet de créer des produits d’une cohérence inégalée. Ainsi, mooq assure l’ensemble des fonctions inhérentes à la vie d’un produit. Marketing, développement, fabrication, commercialisation, tout est fait en interne.

Derrière mooq, il y a enfin la volonté de redonner à ce processus une dimension plus éthique et respectueuse. Trop souvent, des matériaux transformés et très compliqués à recycler sont utilisés. Trop souvent cette fabrication se déroule à l’autre bout du monde, dans des conditions indécentes. La vision de mooq est que créer un produit ne doit pas se faire au détriment des hommes et de l’environnement. Il est possible de limiter l’impact sur l’environnement en utilisant des matériaux durables et naturels. Il est possible de fabriquer en respectant le savoir-faire local. Ainsi, mooq utilise presque exclusivement le bois comme matière pour ses produits. Le bois est un matériau extrêmement durable, totalement recyclable, facilement modelable et disponible localement. Ce choix était évident. Tout comme le souhait de d’inscrire l’ensemble des activités de mooq localement, en France. Ainsi, toute notre production, toutes nos essences de bois, toutes nos activités sont françaises.

Martin Reboux
fondateur de mooq

Mais au fait, pourquoi mooq ?
C’est très simple.

 
signification_mooq.png